Archive

Posts Tagged ‘menka 1’

De la source d’Ibi, au Puits de Carbone

La source d'Ibi

La source d’Ibi

A deux heures en voiture de Kinshasa. Le Plateau des « Bateke » et Ibi Village. Au milieu de nulle part, au centre de l’avenir, au centre d’un des poumons de la terre. Une source et une légende. « Bwa Ngamuso ».

Un homme, des idées sous son chapeau, des compétences. Et puis, Terry, Pascale, Thierry, Prof. Jean Lejoly, la famille. Les gens du village. Les enfants. Le plateau qui revit depuis plus de 5 ans. Des arbres poussent, des bébés naissent, de jeunes plantes de variétés diverses se multiuplient, une source au centre de tout çà. Et un puit de carbone. La Source d’Ibi.

Danone y croit. La Banque Mondiale aussi mais plus avare. Les activités sont multiples, il faut s’occuper de faire vivre les gens, de rentabiliser la terre, la production. Diversification.

Micro corsssettes Diversification du processus de production du « Manioc ». Passage des Macro Cosssettes aux Micro Cossettes. Rentabiliser au maximum le manioc dans les familles. Moins de déchets, une farine de plus en plus pure, décantée de son cyanure. Les abeilles se régalent aussi.

Micro cossettes dans le bassin de décantation.

Micro cossettes dans le bassin de décantation.

Ici, on ne chasse pas les abeilles, elles sont conseillères. Elles sont un repère de ce qui est bon ou de ce qui ne l’est pas. De ce qui est frais.Décidément la nature est formidable.

Les étudiants, le professeur Jean Lejoly. Grand Maître de la botannique congolaise. Travail. Recherche. Chercher pour diminuer la déforestation, lutter contre la déforestation, sans priver la population de son bois de chauffage. Projet. Diminuer de 72 %, le volume de bois nécessaire pour faire 1 kg de bois de chauffe (Makala). Aujourd’hui et en général il faut 14 Kg de bois pour 1 kg. Il en faudrait 4 Kg avec de nouveaux procédés existants. Audace. Entreprenariat.

Enfant de l'école d'Ibi

Enfant de l’école d’Ibi

Savane

Savane

Des plantations énergétiques et exotiques du genre Acacia gourmands en d’eau, Eucalyptus aux feuilles acides, un premier mélange détonnant. Dans les conditions éco-climatologiques du plateau des Batéké, ces plantes présentent d’une manière générale plusieurs avantages. Entre autres, ceux décelés,

Au sol et la production agricole par une meilleure fixation d’azote par les légumineuses, accroissement de la matière organique favorable à l’agriculture. Ensuite, sur sur l’environnement par la séquestration du CO2 et du point de vue économique et social par la création d’emplois stables et la formation professionnelle.

Bientôt, mais il faut du temps à tout. L’Eco-Tourisme. Il existe a l’état embryonnaire, déplacement d’une journée, pour plusieures nuits, sous tentes.

Sous l'arbre

Sous l’arbre

Une certitude. On se sent bien à Ibi. L’accueil y est parfait. Sans se prendre la tête on comprend très vite, la masse de travail que ce projet demande. L’objectif est visible. Une grande rigueur. Et une volonté d’eau de source pour continuer à aller de l’avant.

Durant quelques heures, quelques jours pour ceux qui en ont envie. Le temps du silence, le sens de l’histoire, le poids des légendes. L’espace d’un instant au coeur de cette immense plateau de 22 000 Ha, le vent nous parle du Roi Mokoko, (Illoy Loubath Imumba), qui règnait du Gabon à Kinshasa en passant par le Congo Brazza. La source, non loin de nous, fait entendre sa mélopée, tandis que la lune nous éclaire d’une lumière douce et rassurante. Mélange étourdissant.

Acacias et Manioc

Acacias et Manioc

Belle et bonne journée et bonne lecture !